21 jours de Pura Vida, au Costa Rica !

Après avoir voyagé pendant trois semaines au Panama lors de notre retour en Amerique, il était temps de franchir une autre frontière afin de découvrir le Costa Rica. Même si j’en étais à ma deuxième visite et qu’Alix le visitait pour une troisième fois, nous étions tout de même bien excité. 

Malgré le fait que nous savions que ce pays nous coûterait un peu cher, nous avions établi un itinéraire qui correspondait à nos envies et cela m’excitait.

Avant tout, il fallait faire notre entrée au Costa Rica dans les règles de l’art. Bien que cela ce soit  bien déroulé, voici tout de même quelques précisions sur notre passage frontalier. 

Passage frontalier entre le Panama et le Costa Rica

Depuis David, dans l’Ouest du Panama, des bus pour Paso Canoas partent toutes les 30 minutes. Donc pour ça, c’est plutôt simple. 

Une fois que tu auras fait estampiller ton passeport avec le tampon de sortie, tu devras marcher quelques centaines de mètres afin de trouver le guichet d’entrée au Costa Rica. 

Sache que même si tu voyages par voie terrestre comme nous, tu devras fournir une preuve de sortie au douanier afin d’obtenir ton tampon d’entrée. 

Si comme nous, tu poursuit ton chemin par la route et que tu n’as pas de preuve de sortie, le plus simple sera de placer une fausse réservation de bus sur le site Ticabus et avant de procéder au paiement, fais une capture d’écran et garde la précieusement afin de pouvoir fournir ta preuve de sortie au douanier. 

De notre côté, nous le savions pas. Mais avec l’espagnol presque parfait d’Alix, elle a pu faire des beaux yeux au douanier et il nous a donné notre tampon d’entrée pour seulement 30 jours (plus que ce qu’il nous fallait, de toute façon). Tout ça sans même jeter un coup d’œil à nos sacs: on aurait transporter n’importe quoi d’un pays à l’autre sans soucis ! Bienvenue au Costa Rica. 

Pour notre part,  outre journée se poursuivit afin de se rendre dans une petite bourguade renommée pour son surf. Rien de moins que la deuxième plus longue vague gauche de surf peut être surfée à cette endroit: direction Pavones !

Le paradis du surfeur 🏄‍♂️ 

Pour se rendre, nous avons pris un bus pour Laurel. De là nous attendions un bus pour Pavones directement, jusqu’à ce qu’un bus pour Conte se pointe. 

Le chauffeur avait notre âge. Lunettes de soleil, casquette de surf… il inspirait confiance.  Après 2-3 minutes à jaser avec lui, on comprend que le bus direct pour Pavones ne se pointerait probablement pas. Et que celui-ci était une valeur sure afin de s’approcher de notre but. On a décidé donc de faire un bout avec lui. 

Une fois dans le bus, il (j’ai pas pris son nom en note …) nous annonce qu’il a pratiquement terminé sa journée et qu’il se dirigeait vers Pavones afin de surfer et qu’il lui ferait plaisir de nous y emmener. En plus d’être beaucoup plus rapide, cela nous coûterait près de 10$ de moins, why not !

Après l’avoir attendu 30 minutes a l’épicerie, on aura eu le temps de faire des réserves, on embarque avec notre chauffeur dans son petit RAV4 afin d’arriver à temps pour le couché de soleil. 

costa rica
pas si mal comme plage !

Les conditions ne fût pas parfaites pour observer la vague de 1km de long. Mais les vagues fut assez belles pour voir plusieurs surfeurs s’exécuter. De toute beauté. 

Lors de nos cinq jours là-bas, farniente à la plage, baignade et couché de soleil au menu. 

Nous en avons profité pour marcher 7km afin de se rendre à Punta Banco pour se baigner dans les piscines naturelles. La vue sur la mer tout au long de la marche est magnifique. Plusieurs points de vue se sont offerts à nous et plusieurs perroquets Ara nous auront aussi distraits. 

costa rica
Bien distraits lors de notre marche !

Si jamais tu penses visiter Pavones, sache qu’une randonnée dans la Rio Claro est vraiment sympathique. On a pu se baigner dans une section de la rivière pendant qu’Alix à fait une session de yoga sur son billot de bois. Rien de moins. 

costa rica
Du yoga sur un billot de bois, as-tu déjà fait ça ?

Pour repartir, on pensait devoir se rendre à Golfito, mais il était plus simple de rebrousser chemin vers Paso Canoas, là où les bus pour San Jose sont plus fréquents. 

Puerto Carillo: on échange notre maison

Après avoir pu observer des surfeurs et avoir fait une courte escale de 24h à San Jose, j’étais bien excité afin de pouvoir réaliser notre premier échange de maison. 

À l’aide du site HomeExchange, nous avons pu dénicher une magnifique maison, à 500m de la plage de Puerto Carillo. 

Nous avons donc eu accès à une grande maison avec piscine privée, chacun notre chambre, l’air climatisée, un bbq Weber, tout ça pendant 7 jours, pour seulement 18$ par jour pour nous 4 ! 

costa rica
Le prof qui prend une pause entre ses cours !

Si comme moi, l’idée d’échanger ta maison t’excite, clique ici, je t’explique comment faire et cela nous permettra d’accumuler plus de points afin de faire d’autres échanges 😬.

Tu comprendras que nous nous sommes sentis comme si nous avions été à la maison. Cela nous a tous fait un grand bien. 

L’épicerie était tout près. Il y avait des manguiers un peu partout. Des limiers pour faire des drinks et de la limonade aux enfants … on ne pouvait rien demander de mieux.

Nous nous sommes reposer en masse et les enfants ont pu avancer leur année scolaire afin de presque la terminer à cet endroit. Désolé de te dire ça, mais il faisait tellement chaud que nous sommes allés à la plage une seule fois. Nous en avons profité pour passer nos journées dans la magnifique piscine. 

costa rica
Chaque soir, dame nature nous a offert ses plus beaux couchés de soleil !

De là nous sommes partis pour Liberia. 

Initialement on devait y passer quelques jours et quitter tout de suite vers le Nicaragua, mais la vie nous a emmené ailleurs: merci la vie !!!

Une finca de 9 hectares, à nous seuls, pour cinq jours 

Pendant qu’Alix et les enfants font leur école, papa passe beaucoup de temps sur son téléphone et les enfants en sont bien jaloux. Mais quand papa déniche une maison comme celle-ci, personne se plaint de rien, au contraire, tout le monde est heureux. 

costa rica
De toute beauté, on a passé 5 jours incroyables !

Cette fois-ci, c’est en voyant une annonce d’une ferme de 9 hectares à vendre sur un groupe FB du Costa Rica que mon attention a été attiré. 

Stéphane, un français vivant au Costa Rica depuis 7 ans affichait sa propriété à vendre. Je n’avais pas l’intention (à ce moment) de l’acheter, mais sa localisation était exactement là où on se cherchait un endroit pour se loger. 

En fait, il était simple de se loger à Bijagua, mais le problème résidait dans le fait que nous n’avions pas de moyen de transport économique pour nous rendre au Parc National Tenorio afin de pouvoir y voir la fameuse Rio Celeste. 

Après avoir tenté ma chance et contacté Stéphane afin de louer sa demeure pour cinq jours, celui-ci nous a gentiment offert de venir nous reconduire gratuitement au parc Tenorio. La merde au cul qu’ils disent !

Une fois sur place, Stéphane nous fait faire le tour du propriétaire. 3 habitations, des tonnes d’arbres fruitiers, des chiens, un chat, des perroquets, des toucans, des singes hurleurs, un cheval, des poules … encore mieux qu’au zoo. Et nous serions seuls pour la semaine. Merci la vie !

costa rica
Un caïman qui a gentiment pris la pose pour nous !

On en a donc profiter pour aller visiter la Rio céleste, terminé l’année scolaire des gars et comme cadeau de fin d’année, on a décidé à la dernière minute de se rendre au Cano Negro afin de voir des tonnes de caimans et des crocodiles 🐊! Bin quoi, on est au Costa Rica quand même !

costa rica
Rio Celeste: on y raconte que Dieu y aurait rincé ses pinceaux, lui donnant cette couleur incroyable !

Tout au long de notre séjour à la finca, je n’ai sans cesse pensé à trouver une façon de me procurer cette propriété. Elle a tout pour faire une Guesthouse/Airbnb de luxe… si j’avais trouvé cette opportunité il y a 10 ans ou dans 10 ans, le résultat aurait certainement été bien intéressant. Si tu as un peu d’argent à investir et que tu as le goût de finaliser un projet déjà bien entamé, clique ici ! Si tu achètes, dis que c’est moi qui t’envoie, je toucherai une belle commission 😉!

Malgré le fait qu’Alix et moi avions déjà visité ce pays et que le coût de la vie est pas mal plus cher ici, on a réussi à se faire un séjour incroyable et nous en sommes tous très contents. 

Nous quittons le Costa Rica les yeux remplis de souvenirs incroyables et nous sommes bien reposés afin de découvrir les trois derniers pays sur notre liste !

Pura Vida !

2 commentaires Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *