Faire la Ha Giang Loop sans moto : oui, c’est possible !!!

Après avoir passé 34 jours en Chine et être entrés au Vietnam par la frontière à Lao Cai, notre première destination nous attendait: la Ha Giang Loop. 

Des paysages à couper le souffle, sans arrêt !

Beaucoup de voyageurs connaissent la région de Sa Pa, au nord-ouest du Vietnam, mais peu de gens savent qu’il y a, non loin, une région encore plus belle et surtout, moins visitée. Il s’agit de la région de Ha Giang, dans le nord-est du Vietnam. 

Dong Van – Vietnam

La majorité des voyageurs prennent un train de nuit depuis Hanoi, pour se rendre à Lao Cai. Ils se rendront ensuite à Ha Giang, où ils se loueront une moto afin de faire ce qu’on appelle la Ha Giang Loop. 

Dans notre cas, voyageant à 4 et ayant 5 sacs à dos, l’option de la moto ne fonctionnait pas vraiment. 

Puisque nous voulions absolument visiter cette région, nous avons cherché afin de trouver une solution. 

C’est après avoir discuté avec notre amie Eloïse, rencontrée lors de notre passage en Mongolie, que nous avons trouvé le plan de match parfait: faire la Ha Giang Loop sans moto !

Qu’est-ce que la Ha Giang Loop ?

Située tout au nord-est du Vietnam, près de la frontière avec la Chine, on retrouve plusieurs villages peuplés de minorités ethniques. 

Vieille dame au travail

Autrefois délaissée des touristes, cette région gagne en popularité auprès des voyageurs. La route étant toujours en construction (par endroit) ce n’est pas tout à fait facile d’y accéder. 

Ces dernières années, plusieurs agences touristiques ont flairé la bonne affaire en installant leurs pénates dans cette région.  Celles-ci offrent la location de moto/mobilette afin de parcourir une boucle, longue de 350km, pour ainsi découvrir une des dernières régions peu développée du Vietnam. 

Les voyageurs optent normalement pour une location de moto et prennent de 3 à 5 jours pour faire la boucle. Tu peux aussi opter pour l’option Easy Rider. Cela consiste à faire la Loop, en moto, mais avec un conducteur qui dirige la moto pour toi. Tu es donc le passager d’une moto pour 5 jours. Tu laisses ton gros sac à dos à ton point de départ et tu parcours l’Ha Giang Loop avec ton conducteur privé. 

Ces options sont plus coûteuses et pas vraiment adaptées aux Lesperuiz…

Puisqu’on ne voulait pas manquer ça, il nous fallait trouver une solution pour faire la Ha Giang Loop

Ok, comment tu les parcours tes 350km sans moto ?

La route y étant en assez bonne condition (dans plus de 90% du trajet), des autobus assurent la liaison entre les principales villes de la Ha Giang Loop. 

Il est donc assez facile de parcourir les 350km, sans soucis, pour une fraction du prix. 

Il ne te reste qu’à réserver tes hébergements via Booking.com, dans les villages que tu désires visiter. 

Une fois dans ton homestay (on te recommande de choisir cette option, tu rencontreras des gens formidables et te serviront à manger comme des rois), il ne te reste qu’à demander de l’aide à ton hôte pour qu’il puisse t’aider à réserver ta place dans le bus pour le prochain village. 

Je te vois venir à 100mp/h… ouais mais en bus, tu ne peux pas t’arrêter prendre des photos et profiter de la vue …

Tu as en partie raison, mais nous avons trouvé une façon d’en profiter pleinement. Peu de gens y pensent… MERCI Éloïse pour cette idée magnifique !

Marcher la Ha Giang Loop !!!

OUI, oui, tu as bien lu. Afin d’en profiter pleinement, je te recommande de marcher sur la boucle ! Évidemment je ne te recommande pas de marcher 350km….

Une petite pause sur la route

Mais entre Dong Van et Meo Vac, seulement 22km séparent les deux villages. La route est asphaltée, peu empruntée et ne monte que pendant les 5-7 premiers kilomètres. 

Nous avons relié les deux villages en 6h15 min., en prenant notre temps pour arrêter partout où l’on voulait. 

C’est entre ces villages que les paysages y sont les plus beaux. Notamment, en passant au dessus de la Ma Pi Leng Pass. Nous avons pu prendre le temps de manger tout en contemplant le paysage qui nous a charmé. 

 

De cette façon, tu voyageras plus écologiquement, tu feras des rencontres mémorables en croisant des villageois et tu auras le temps en masse de remplir le disque dur ou la carte mémoire de ton appareil photo !

Quelques conseils

Nous avons dormi une nuit à Lao Cai ainsi qu’à Ha Giang. 

Nous avons par contre dormi 2 nuits à Dong Van afin de se reposer avant de parcourir nos 22km en marchant. Cela nous a également permis de visiter des rizières et de voir les villageois faire la récolte du riz. Nous en revenons pas encore comment ils travaillent fort pour récolter cet or blanc ! 

Tout le monde met la main à la tâche

C’est dans ce village que chaque dimanche, un énorme marché se tient. Ne le manque pas ! 

Tu pourras aussi te délier les jambes en montant pendant 20 minutes, sur un petit chemin asphalté. Déjà, tu auras une superbe vue sur ce village. 

Si tu prévois y aller en septembre/octobre/novembre, renseigne-toi sur le festival de la fleur de sarrasin, il semblerait que c’est très impressionnant.

Pour la marche, tu ne peux pas te tromper. Des bornes kilométriques se retrouvent chaque 100m. Si tu n’as pas de réseau cellulaire, maps.me te permettra de t’orienter aisément. 

Pour nos bagages,  nous avons demandé à un chauffeur de moto de les transporter. Cela nous a coûté moins de 10$CAN. 

Pour manger, tu trouveras quelques endroits où tu pourras acheter de l’eau et quelques trucs à grignoter. Mais rien de trop complet. Je te recommande de faire des provisions à Dong Van en te faisant préparer des Banh Mi. 

Nous avons ensuite passé 2 nuits à Meo Vac. C’est à cet endroit que nous avons pu assister au marché local du dimanche. Il y en a un là aussi et il est vraiment impressionnant. 

Il y a du monde au marché en ce beau dimanche

De là, nous n’avons pas bouclé la Ha Giang Loop. Nous sommes plutôt partis en taxi pour rejoindre Bao Lac. Où nous avons pris un bus pour le lac Ba Be. Ne dors pas à Bao Lac, ce n’est pas vraiment intéressant. 

Ce fût un premier contact avec le Vietnam et les vietnamiens dont nous nous souviendront longtemps. Je te recommande fortement de venir visiter cette partie du pays. Les gens sont vraiment différents d’ailleurs au Vietnam. Les coutumes le sont tout autant. Et la bouffe est aussi différente. 

Le fait de marcher te permet également de méditer et d’apprécier le moment présent au maximum. 

Bonne route à toi lors de ta visite au Vietnam. 

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. Durand dit :

    Bonjour, Merci pour cet article qui nous aide bien. Nous aimerions savoir combien vous avez payé le taxi de Meo Vac à Bao Lac ? Merci Cordialement

  2. Camille Izard dit :

    Hello,

    Un grand merci pour cet article car c’est exactement ce que je souhaite faire ! Je suis actuellement à Hanoi et voulait visiter cette région sans moto et en marchant. Tous les villages que tu cites sont donc desservis par des bus locaux? Aurais-tu des homestay à me conseiller dans les différents villes / villages visiter. A quelle période l’avez-vous fait ? En effet j’hésite à y aller car le temps est vraiment mauvais en ce moment. Tu mentionnes le lac ba be : est ce que ça vaut le déplacement depuis Hanoi ? Peut-on facilement marcher là-bas ?

    Merci beaucoup!

    1. Marc-Olivier dit :

      Salut, oui, en bus local depuis Lao Cai sans problème.

      Nous avons trouvé nos homestays sur booking. À Ha Giang nous sommes restés au Nga Ha Homestay. Sympathique endroit.

      Nous avons bien aimé la famille rencontrée à Dong Van au Lam Giang Homestay. Ils nous ont bien aidé pour le transport de nos bagages jusqu’à Meo Vac.

      À Meo Vac, nous sommes resté au ONG Van Meo Vac Hotel… la place commune est superbe. Et les chambres au dessus. Mais les petites capsules sont moyennes.

      Au lac Ba Be, c’est surtout en bateau que ça se passe… le Truan Xuan Homestay est pas mal du Tout !

      Nous y étions en septembre et nous avons eu de la belle température.
      N’hésitez pas si vous avez des questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *