Tu n’as pas visité Saint-Pétersbourg si tu n’as pas visité ces endroits magnifiques !

Si tu commences à nous lire, sache que notre aventure autour du monde a débuté il y a plus de trois semaines à Saint-Pétersbourg. Nous avions très hâte de visiter la Venise du Nord. Mais en même temps, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. J’avais bien beau avoir épinglé pleins de points d’intérêts sur notre carte Google, mais puisque je suis un peu Thomas dans la vie, j’étais très curieux de découvrir ce que cette ville avait à nous offrir. Si jamais l’envie te prend de visiter Saint-Pétersbourg, voici ce que je te propose de mettre sur ta liste !

Le métro de Saint-Pétersbourg

J’en ai déjà parlé dans un article précédent, le métro de Saint-Pétersbourg est simplement magnifique. Plus récent que celui de Moscou, plus calme et surtout moins bruyant, se promener dans le réseaux sous-terrain est une activité à mettre sur ta liste absolument. Une fois les usagers réguliers sortis des wagons, les stations deviennent désertes et c’est le temps de prendre quelques photos. Donc si la pluie se met de la partie, pas de problème, pour 55 roubles tu pourras passer une bonne partie de la journée à t’en mettre plein la vue.

Cathédrale Saint-Isaac

Peu importe où ton regard se pose à Saint-Pétersbourg, tu apercevras des domes en forme d’oignons et des pignons dorés qui agrémentent le ciel de cette superbe ville. Pour ma part, mon coeur a été conquis lors de notre visite de la Cathédrale Saint-Isaac. Son gigantesque dome doré est perceptible à peu près de n’importe où en ville.

Vieille de 160 ans, cette cathédrale a coûté 1000000 de roubles d’or à l’époque. Dès ton entrée tu ressens immédiatement l’énergie des années passées. C’est vraiment unique comme sensation.

Pour y entrer, tu devras payer 250 roubles par adulte et 50 roubles par enfant. Je te recommande également de payer 150 roubles par personne afin de pouvoir monter tout au sommet du dome. Tu devras, par contre, monter les 300 marches en serpentin pour y accéder. Mais la vue en vaut vraiment la peine.

Musée des étranges

Son nom officiel est le Kunstkamera ou le Musée d’ethnographie et d’anthropologie Pierre-le-Grand. Situé sur la rive-nord de la Neva, presqu’en face de la Cathédrale Saint-Isaac. Il est le premier musée à avoir vu le jour en Russie, en 1727. Il est certes moins imposant que le célèbre Hermitage, mais avec des enfants, il faut savoir comment attirer leur attention. Donc au lieu d’aller regarder des oeuvres d’art, nous sommes allés visiter le Kunstkamera.

Après avoir traversé quelques salles relatants l’histoire de la Russie et de ses contrées, tu arriveras dans la salle des curiosités. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Simplement une collection étrange de fétus et de bébés ou d’animaux mort nés, avec des difformités. Mais pourquoi exposer une telle collection ? Pierre Le Grand avait comme idée que cela lui permettrait d’acquérir plus de connaissances sur le monde de l’époque !

Disons que les enfants en ont eu pour leur argent !!! Toute une expérience .

Cantine russe de Saint-Pétersbourg

Lors de notre tour du monde, une des choses qui m’anime le plus est de découvrir la réalité culinaire des pays visités. Dès notre arrivée à Saint-Pétersbourg, je cherchais où manger comme les russes. Je dois avouer avoir en tête pleins de kiosque de bouffe de rue, mais compte tenu du climat variable et rigoureux, cela ne semble pas être une réalité russe.

Dans le passé, lors de mes voyages, une des façons de trouver de bonnes adresse où manger et de regarder qui le fréquente. C’est avec cette idée en tête que nous avons découvert ce qu’ils appellent une Cantine. On y fait la file comme à la cafétéria de ton école secondaire, avec un cabaret.

Des gentilles dames te servent ce que tu veux. C’est un peu comme un buffet. Tout y est, légumes, pains de toutes sortes, viandes variés, poissons, accompagnement et évidemment les desserts. On y a mangé un repas complet pour 4 personnes pour moins de 900 roubles, tout compris. Cela représente environ17-18$CAN. Assez difficile à battre. Unanimement, tout le monde a adoré. Tellement, que nous y sommes retournés une deuxième fois. Petite remarque, tu peux seulement payer en argent, alors emporte tes roubles si tu penses y aller !

Cathédrale Saint-Sauveur-Sur-Le-Sang-Versé

Non, ce n’est pas le Kremlin, mais bien la Cathédrale Saint-Sauveur-Sur-le-Sang-Versé. Tu as certainement déjà vu cette cathédrale avec ses domes colorés en forme d’oignons. Très typique des églises catholiques orthodoxes.

Son nom fait référence au sang versé lors de l’assassinat de l’empereur Alexandre II qui fut mortellement blessé à cet endroit en 1881. Située le long du canal Griboïedov, tu ne pourras la manquer lorsque tu marcheras sur la rue Nevsky, l’artère commerciale principale de Saint-Pétersbourg. 

Elle n’est pas facile à photographier avec tout ces fils électriques, mais tu dois absolument aller la voir lors de ton passage à SPG !

Nous avons passé 5 nuits et 6 jours à Saint-Pétersbourg. Nous avons marché tous les secteurs de la ville et j’aurais pu continuer à énumérer des choses à faire/voir/manger mais j’ai dû faire des choix. Je te recommande fortement d’ajouter cette ville sur ta liste d’endroits à visiter, tu en auras plein la vue. Je pense que SPG est une bonne porte d’entrée sur la Russie. Saint-Petersbourg est loin de représenter la vraie Russie, mais il y a un début à tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *