Acheter ses billets pour le transsibérien: le guide complet !

Lorsqu’Alix et moi avons discuté de notre itinéraire, deux endroits à visiter arrivaient en tête de liste. Allez se perdre sur des îles aux eaux turquoises et passer quelques jours à bord du mythique transsibérien !

Puisque nous commençons notre périple en Russie, notre expérience en train se réalisera donc avant d’avoir les pieds dans le sable.

Mais comment choisit-on nos billets à bord du Transsib ? Faut-il réserver ? Combien de temps à l’avance ?

Après ce billet, tu devrais être le/la pro du Transsibérien.

Si tu as déjà fait ton application pour ton visa russe, cette étape sera de la p’tite bière !

Un peu d’histoire

Long de 9285km, le chemin de fer, aujourd’hui nommée Transsibérien, a été achevé en 1916.

Tout a commencé en 1891 alors que les tsars de l’époque voulaient relier les endroits les plus reculés de leur empire.

Il relie Moscou à Vladivostok et si tu le traverses en entier, c’est un périple de 7 jours de train. Au total, c’est près de 1000 gares de trains qui sont sur ce chemin de fer. Mais normalement, autour d’une cinquantaine d’arrêts sont faits lors de ce long trajet de train.

Ancienne carte du trajet du Transsibérien

Faisant partie intégrante du paysage de la Russie, le transsibérien est l’un des moyens de transport le plus utilisé par les russes, surtout en période estivale !

Par où commencer ?

Une fois que tu connais ta date de départ pour la Russie, tu dois savoir que tu peux réserver tes billets pour le Transsibérien au maximum 90 jours en avance. En été, les russes utilisent le Transsibérien pour leurs déplacements estivaux. De plus, les agences de tourisme, surtout anglaises, réservent des lots de sièges à bord du train. Si ton plan est de traverser la Russie en train, je te recommande de réserver tes billets en avance. De cette façon tu ne seras pas obligé de dormir au fond d’un wagon entre deux poches de patates et les caisses de vodka ;-).

Le trajet entier se fait à partir de Moscou, jusqu’à Vladivostok. Ce train s’arrête de gares en gares, mais pas assez longtemps pour aller visiter les villes.

Sinon, tu peux aussi planifier tes arrêts tout le long du Transsibérien. Il ne te reste qu’à savoir d’avance combien de jours tu as envie de passer dans les villes bordant le mythique chemin de fer russe. Tu quittes le train pour quelques jours de visite et tu le reprends quelques jours plus tard.

Notre choix

De notre côté, notre périple débutera dans la ville de Kostroma, au nord de Moscou. Le trajet durera environ 80 heures jusqu’à la ville de Irkutsk. Ne t’inquiète pas, nous aurons des jeux et de la bouffe en masse pour passer le temps. De plus, certains arrêts en gare durent près d’une heure. On fera courir les gars en masse pour leur délier les jambes !

Première classe

Comme tout bon train qui se respecte, tu auras le choix entre différentes classes afin  de satisfaire tes envies de confort !

En première classe, elle se nomme SV (spalnyi vagon). Les wagons sont composés de 9 cabines séparées et de deux toilettes. Le grand luxe, mais tu payeras la totale aussi !

Disposition des cabines en première classe

2e classe

Disposition des cabines en deuxième classe

Aussi appelée Koupe, les wagons sont composés de 9 compartiments quadruples, séparés. Si tu voyages seul ou à deux, garde en tête que dans ce genre de wagon, tu devras vivre très étroitement, dans un compartiment fermé avec des inconnus. C’est une chance à prendre. Imagine être assis pendant 80 heures avec 3 jeunes hommes buvant de la vodka tout le long du trajet… pas de tout repos. Si tu voyages à quatre, comme nous, évidement tu occuperas toute la cabine, mais tu seras coupé des interactions avec les autres voyageurs.

3e classe

Enfin, la méthode la plus économique est lorsque tu décides de voyager en platskart ou en 3e classe. Chaque wagon comporte 54 lits, disposés en groupe de 4 d’un côté et de 2 de l’autre, avec un couloir entre les deux côtés.Aux extrémités de la voiture il y a des toilettes. Outre l’économie d’argent, l’avantage réside dans le fait qu’il sera possible de discuter et d’échanger avec les autres voyageurs, si on parvient à se faire comprendre ;-).

Si tu décides de voyager en platskart, et que tu ne penses pas occuper les 4 lits, je te recommande fortement de choisir parmi les lits #1 à # 35 et privilégiant les numéros de sièges impairs. De cette façon, tu auras les sièges du bas et tu pourras utiliser la table comme bon te le semblera. Si tu es pris sur un lit du haut et que ton compagnon du bas veut dormir, tu seras pris de longues heures couché dans ton lit, en haut.

De plus, les lits du bas ont un espace de rangement plus grand sous le lit pour ton sac à dos.

Disposition des cabines en troisième classe

Je te recommande aussi d’éviter de choisir les bancs parallèles à l’allée. Privilégie les couchettes plus au centre du wagon: de cette façon, tu seras plus loin des toilettes et du va et vient ainsi que des odeurs !

Ne t’inquiète pas, chaque wagon en 2e ou 3e classe ont 2 salles de bains, à chacune des extrémités.

Pour réserver tes places dans le transsibérien

Afin de réserver tes billets, c’est assez simple. Clique ici.

Ensuite, clique en haut à gauche sur passengers et tu pourras ensuite entrer le nom de la ville de départ et d’arrivée pour la date voulue. Par après, tu auras le choix entre les différents trains et les différentes classes qui comportent différents prix !

Une fois que tu auras cliqué sur le trajet de ton choix, tu pourras choisir différentes options. Chaque wagon a des spécificités. C’est en observant les pictogrammes comme ceux-ci que tu sauras comment mieux faire ton choix.

S’il est écrit WC c’est que les toilettes sont accessibles en tout temps, même lorsque le train est en gare. Si au contraire, il est biffé, cela indique que 30 minutes avant d’arriver en gare et 30 minutes après l’avoir quitté, les toilettes ne sont pas en fonction. Pour ce qui est du flocon, cela indique simplement que le wagon sera climatisé. Enfin, les autres logos indiquent s’il y a un wagon restaurant près et s’il est permis de transporter des animaux dans ton wagon. Tu auras l’embarras du choix 😉

Différents pictogrammes que tu retrouveras sur le site de réservation de tes billets pour le Transsibérien

Choses à savoir avant de faire ton choix

Chaque wagon possède un Samovar: une source d’eau bouillante. Donc en tout temps, tu auras de l’eau pour te faire du thé, du café et des nouilles chinoises !

Emporte tes breuvages et ta bouffe afin de pouvoir grignoter durant le trajet. Sinon, un wagon restaurant est à ta disposition également. Sache qu’ à chaque arrêt, en gare, il sera possible d’acheter de la bouffe aux vendeurs ambulants.

Il est possible de prendre une douche, mais c’est payant et il n’y en a pas dans tous les wagons. Il faut également le demander d’avance afin de s’assurer d’avoir de l’eau chaude.

Aucune possibilité d’avoir de l’électricité dans le train, donc emporte des batteries pour recharger tes appareils électroniques.

Même en hiver, il semblerait qu’il fait très chaud dans les trains, donc pas la peine d’emporter un gros sac de couchage. Des couvertures sont à ta disposition si nécessaire. Tu auras l’aide d’une dame est qui est attitrée à chaque wagon. Elle sera bien heureuse de te donner un coup de main si nécessaire.

J’ai très hâte de te partager mes expériences une fois avoir traversé la Russie.

Afin de ne rien manquer, suis nous ici, tu sauras tout, en temps réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *