Fini la lune de miel: on entre au Cambodge !

Nous sommes sur la route depuis 4 mois et après avoir traversé la Russie, la Mongolie, la Chine et le Vietnam, nous voilà maintenant au Cambodge. 

Puisqu’on voulait visiter le sud pour commencer, nous sommes entrés au Cambodge par la frontière de Ha Tiên, au Vietnam. Un passage extrêmement simple. 

Notre première destination choisie fut Kampot, et comme le dit le dicton: toute bonne chose a une fin !

Après 4 mois de bonheur et d’émerveillement, notre premier contact avec le Cambodge fut difficile. 

Kampot 

Il faut aussi avouer que mes attentes étaient peut-être élevées. On s’arrêtait à Kampot pour en apprendre plus sur le poivre et surtout, pour y goûter. 

On avait lu qu’il faisait bon de visiter Kampot et ses alentours, mais malgré nos efforts, nous sommes partis de cette ville avec un goût plutôt amer. 

cambodge
Des employées cambodgiennes à la tâche pour trier les grains de poivre

Certes la visite de la coopérative de poivre Farmlink, située à distance de marche de la ville, nous a vraiment séduit. Notre petit Guesthouse, le Kampot Oasis, avec sa micro piscine nous a simplifié la vie. Mais à part de ça on repassera. 

La ville est salle, plus que ce que nous avions vu en 4 mois de voyage.  

Le marché public sent la mort. Nous qui adorons manger de la street food n’avons même pas pris le risque de goûter aux mets cuisinés. 

La prostitution est faite au vu et au su de tous, en plein jour. Voir des «mononcs» grisonnants, avec la grosse bedaine, se promener avec leur petite cambodgienne à l’air triste nous a déplu au plus haut point. Quoi que cela a permis d’avoir des discussions très intéressantes avec les enfants. 

La majorité des commerces et des guesthouses sont tenus par des étrangers. Cela complique un peu le contact avec les locaux que nous aimons tant rencontrer depuis notre départ de Montréal. 

L’autre point qui nous a dérangé est de se faire demander de payer en dollars américains. La monnaie officielle du Cambodge est le Riel cambodgien, mais depuis notre arrivée, tous les prix sont indiqués en dollars. Mais pourquoi ? Cela fait donc en sorte que tout coûte plus cher que prévu. Une bouteille d’eau qui vaut 0.50 sous et chargée à 1$US. Les plats au resto sont en $US. Au final, c’est au Cambodge que nous aurons dépensé la plus grande partie de notre budget, sur la bouffe (45% au lieu de 30% pour les autres pays). 

Nous avons donc fait changer nos dollars US en Riels et pendant les 3 semaines au Cambodge, nous avons tout payé en Riel. Cela nous a fait rigoler quand nous avons dû changer 1000$… la banque m’a donné 6500000 de riels, en coupure de 10000 ! Il aurait fallu une sacoche un peu plus grande pour qu’Alix puisse transporter le tout !

Enfin, au Cambodge, le cannabis se consomme partout, à toute heure du jour … cela a occasionné d’autres belles discussions autour des repas avec les enfants !

Afin d’en profiter davantage, nous aurions pu louer des motos et aller visiter les alentours, mais puisque nous ne sommes pas super à l’aise sur des motos, nous n’avons pas visité les villages autour de Kampot, ce que semblent avoir apprécié les autres voyageurs rencontrés 

Des îles paradisiaques au Cambodge ?

Notre deuxième arrêt au Cambodge fut la visite des îles de Koh Rong et de Koh Rong Samloem. 

cambodge
La vue depuis notre bungalow !

Après avoir visité Kampot et la route (2h environ) la reliant au traversier, on se demandait vraiment à quoi ressemblerait notre séjour. 

On voulait aller se reposer, 4 jours sur chacune des îles. La mission était simple. 

Après avoir acheté nos billets de traversier sur le web, nous nous sommes dirigés au quai Serendipity, de Sihanoukville. Ne vous arrêtez pas dans cette ville, sous aucun prétexte. Le bateau était grand et confortable. Cela a fait différent de notre trajet de retour de Con Dao. 

Sok San Long Beach 

cambodge
De l’eau claire comme on en avait jamais vue !

Nous sommes donc arrivés à Sok San Long Beach en milieu d’après midi et nous sommes tombés sous le charme, immédiatement. De l’eau cristalline, pas de déchets et pas de vague. Le bungalow était sur la plage. On était très content de notre choix. Ce fût 4 superbes journées passées sur cette île. La bouffe était bonne, même si un peu cher (dollars US). Le confort était minimal dans le bungalow, mais nous passions nos journées dehors. On a adoré. 

Sache que si tu prévois visiter les deux îles, tu dois faire le choix des bonnes compagnies de traversier. Car certaines compagnies desservent certaines baies et d’autres non. Tu devras inévitablement payer 5$US par personne pour voyager d’une île à l’autre. Et pour revenir de Sok San, tu devras aussi payer 5$US. Rien de trop grave, mais à 4, cela augmente le budget des transports. Je te recommande de demander à ton hôte s’il peut te dire qu’elle compagnie dessert la baie que tu auras choisies. Cela t’évitera de payer un troisième bateau taxi pour te rendre au bon quai, comme nous avons dû le faire. 

La baie de M’Pay

Après avoir célébrer le 12ème Anniversaire d’Edouard sur Koh Rong, nous nous sommes rendus sur Samloem, un peu plus au sud. Deux choix s’offrent à toi, principalement. Saracen Bay ou M’Pay Bay. Nous avons choisi la deuxième option. 

Ce fût un excellent choix car cela nous a permis d’être en contact avec les locaux qui habitent cette baie depuis longtemps. Au menu, repos, randonnée sur la plage pour se rendre sur Clearwater Bay (je te laisse deviner pourquoi elle se nomme ainsi), plongée en apnée depuis la plage et l’observation du coucher de soleil depuis le Guesthouse The Cliff. Nous avons adoré. 

Si tu préfères te rendre dans la Baie de Saracen, tu sera sdans une magnifique baie où se retrouve pleins de complexes hôteliers, plutôt aseptisés. Mais par contre, depuis cette baie, tu pourras faire une petite rando dans la jungle afin de visiter Sunset Beach et Lazy Beach. Exactement le même genre de plage auquel nous avions eu droit quelques jours au paravant. Bref, nous sommes très heureux des choix fait. 

Le but premier fût atteint aisément: se reposer. Mais le contact avec les cambodgiens manquait et le coût de ces huit journées nous a déplus également. 

N’oublie pas de retirer un maximum d’argent, car aucune carte et aucun distributrice de billets sur les deux îles !

Quatre mois de lune de miel, c’est quand même très bien ! 

On espère que Phnom Penh et Siem Reap sauront mieux nous charmer pour la deuxième partie de notre séjour cambodgien !

3 Comments Add yours

  1. Marie-Flore says:

    Quel dommage vous auriez dû aller à Kep et à l’île en face Koh tonsay. Bien plus de quiétude qu’à Kampot. Une super ghesthouse (khmerhands) un peu plus chère mais l’argent est réinvesti dans une école d’hôtellerie et des cours d’anglais. Le propriétaire et sa famille sont géniaux. Et bien entendu c’est la magnifique campagne environnante à parcourir en moto qu’il faut faire.

    Like

  2. Marie-Flore says:

    Quel dommage vous auriez dû aller à Kep et à l’île en face Koh tonsay. Bien plus de quiétude qu’à Kampot. Une super ghesthouse (khmerhands) un peu plus chère mais l’argent est réinvesti dans une école d’hôtellerie et des cours d’anglais. Le propriétaire et sa famille sont géniaux. Et bien entendu c’est la magnifique campagne environnante à parcourir en moto qu’il faut faire.
    Si vous allez à Siem Reap ne manquez pas les villages flottants du sud du Tonle Sap (ceux du nord sont essentiellement touristiques ) , dormez dans une des ces maisons, c’est une expérience à vivre. Quand à Siem Reap à part la partie éloignée tout peut se faire à vélo sans problème et c’est bien mieux qu’avec un guide. Battambang n’est pas mal non plus.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.